12 janvier 2018 – Caractérisé par les couleurs et une grande effervescence, le carnaval est considéré comme la fête de l’allégresse par excellence. Quoi de plus naturel que de lancer, dans le quartier de la « dolce vita » à Montréal, un carnaval à l’esprit chaleureux pour réchauffer les cœurs en plein hiver ?

Le Carnaval de la Petite-Italie est né en 2017, afin de célébrer la période du carnaval et d’offrir aux Montréalais un événement festif, culturel et artistique, qui embrasse cette tradition séculaire.

L’étymologie du mot «carnaval» vient de l’italien carnevale et remonte au latin carnem levare, une expression par laquelle, au Moyen Âge, on rappelait la prescription de l’Église de ne plus manger de viande dès le premier jour du carême (soit le lendemain du carnaval). On profitait donc des jours précédant le jeûne pour s’amuser, manger, boire et faire des excès de tous genres.

Chacun devenait ce qu’il veut, grâce à l’incognito procuré par les masques et les costumes qui faisaient tomber les barrières sociales.

Libéré de son caractère religieux, le carnaval est aujourd’hui une grande fête familiale et collective qui existe dans bien des pays. Certains des plus connus sont sont celui de Venise en Italie, de Rio de Janeiro au Brésil, de la Nouvelle Orléans aux État-Unis, de Nice en France, et bien sûr celui de Québec.

Le saviez-vous ? Montréal aussi a tenu un carnaval, de 1883 à 1889. Après cinq éditions, comme événement festif et sportif, il est finalement délaissé.

Avec le Carnaval de la Petite-Italie, la tradition renaît et vous invite dans un monde merveilleux où la fête prime. N’hésitez pas à passer par la Petite-Italie, le week-end du 10 et 11 février prochain. Vous pourriez y faire des rencontres intrigantes…

Voir la programmation